L'Ancre de bois

L'Ancre de bois est décernée à la personnalité du monde maritime n'ayant rien fait ou ayant mal fait dans la promotion du secteur maritime français.

Il existe déjà plusieurs prix ou distinctions, récompensant chaque année une personne ayant œuvré d’une façon quelconque au soutien d’une cause maritime.
Nous n’allons pas en ajouter une autre, d’autant plus que nos -oh combien- modestes moyens ne nous permettraient pas d’offrir quoi que ce soit, fors l’estime de la rédaction.
Aussi, nous vous proposons de faire l’inverse : sélectionner l’individu qui aura le plus contribué mettre les bâtons dans les roues à aube de la grande cause maritime.
Nous comptons sur vous pour nous donner des noms que nous soumettrons ensuite au vote des lecteurs de Marinfos.

Et que le plus mauvais gagne !

 Il manque quelque chose dans le maritime : un bonnet d’âne ; aussi nous vous proposons de sélectionner l’individu qui aura le plus contribué mettre les bâtons dans les roues à aubes de la grande cause maritime, soit par des actions négatives, soit en ne  faisant rien alors que sa mission était de faire avancer les choses…
Nous comptons sur vous pour nous donner des noms que nous soumettrons ensuite au vote des lecteurs de Marinfos.

2016

Sr

Ségolène Royal

Nous avons compilé les réactions des abonnés à Marinfos, espérant sans doute un autre nom que celui de Mme Royal, peut-être celui de M. Vidalies, qui n'a pas vraiment été à la hauteur de sa tâche ; mais il est sans doute passé inaperçu : personne n'ayant réalisé qu'il était arrivé, il est normal qu'il reparte au milieu de l'indifférence générale... 
Mais il n'a reçu aucune voix et nous faut donc prendre le nom le plus mentionné : Madame Royal, qui l'emporte "haut la main" une deuxième fois !
Ça chagrine un peu Marinfos qui aurait aimé du changement, mais tant pis : c'est encore elle.
En espérant pour le monde maritime qu'elle ne sévira plus l'année prochaine dans une fonction qui lui permettrait de ravir une nouvelle fois cette douteuse distinction...(si elle restait, le triplé l'attendrait sans doute!).

 

2015

Sr

Ségolène Royal

Après décompte des voix, elle est attribuée pour l'année 2015 à Madame Ségolène Royal, ministre d'État, et donc ministre de tutelle du secrétariat d'État aux transports.
"Pour le mépris continuel affiché à l'encontre de la communauté maritime, ne s'intéressant absolument pas à ses dossiers, et pour avoir notamment annulé au dernier moment, deux années consécutives,  sa participation aux Journées de l'économie de la mer, sous des prétextes futiles".
Elle devance M. Michel Le Carvozin, secrétaire général de la Fédération Nationale des Syndicats de Marins CGT, pour faire croire aux navigants que la seule solution de garder la flotte de commerce sous pavillon national est d'additionner les grèves aux actions de force, légales ou non, menaçant ainsi sa survie, sans tenir le moindre compte d'une mondialisation dont nos armateurs ne sont nullement responsables.
En troisième position, un nommé Alain Vidalies, qui serait -dit-on- secrétaire d'État chargé des transports, de la mer et de la pêche.
Que les perdants se rassurent: ils gardent toutes leurs chances pour 2016 :-) 
Nous remercions les nombreux lecteurs qui ont réagi, tant pour notre magazine que pour nos "prix"

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×